Sondages : La radio n’a plus le monopole de l’info chaude

juillet 12, 2011 No Comments

Les grandes radios d’info n’ont pas spécialement tiré profit du tsunami d’informations des mois d’avril à juin 2011. A l’exception notable de France-Info.

Trois mois d’actu bouillonnante ! La mort d’Oussama Ben Laden ; l’incroyable feuilleton DSK ; les attentats meurtriers à Marrakech ou encore bien entendu, s’agissant de radio, la mobilisation des auditeurs de Skyrock en faveur de son président-fondateur Pierre Bellanger. On attendait donc les chiffres d’audience de la radio avec impatience pour en mesurer l’incidence. Les grandes radios d’infos, les programmes généralistes allaient-ils creuser un écart record avec leurs concurrents musicaux ? Etonnamment, pas tant que ça.

Le communiqué  de Médiamétrie pour les audiences radio d’avril à juin 2011 est formel : les grandes stations généralistes, RTL, Europe 1, Inter, n’ont pas vu de hordes de nouveaux auditeurs coller fébrilement l’oreille à leurs programmes pendant tout ce trimestre. Au contraire. La géante RTL a vu son audience rabotée de 0.2 points sur 1 an, et même de 0.7 points sur une vague (la vague janvier-mars 2011). Idem pour Inter et pour RMC (-0.1% sur un an), tandis qu’Europe se maintient tout juste à son score de l’an dernier (mais baisse de 0.4 % sur une vague).

Les nouveaux médias de l’immédiat

La seule grande gagnante sur ce registre, c’est bel et bien France Info. En prenant 0,8 points d’audience sur un an, sa promesse de l’info en continu toute la journée s’est révélée particulièrement efficace.

Car on le voit, les médias qui ont particulièrement tiré bénéfice de cet incroyable tsunami d’informations ont été les médias de l’immédiat. Médiamétrie le confirme d’ailleurs dans son communiqué sur l’audience de l’Internet en France en mai 2011 : « En mai 2011, 25,5 millions de visiteurs uniques ont fréquenté les sites d’actualités avec un temps passé moyen par internaute de près de 50 minutes. L’audience par jour est passée en moyenne de 5,7 à 6,7 millions d’internautes en 1an. Le 16 mai, journée où DSK est sortie de garde à vue, 8,8 millions de visiteurs uniques ont consulté au moins un site d’actualité, soit plus d’1 internaute sur 3 (37,8%) pour un temps passé total de plus de 8 minutes par personne. »

La radio pour mieux comprendre l’info ?

En  résumé, pour ce type d’actu, le réflexe du public est désormais d’aller dans l’instant chercher l’info où elle se trouve. Internet et son ultra-mobilité (via les tablettes et les smartphones) en ont évidemment tiré profit immédiatement : la radio a perdu son monopole sur l’instantanéité et la gratuité de l’information.

Il lui faut désormais émettre une promesse claire précise et adaptée pour capter l’attention du public, et c’est bel et bien le cas de France Info.

Attention : la radio n’est pas pour autant désavouée par les amateurs d’info. Les généralistes, si elles n’ont pas vu leur audience exploser quand l’actu s’est emballée, ont cependant enregistré une très confortable augmentation de leur durée d’écoute par auditeur, et donc leur part d’audience : on est venu y chercher du sens, on est venu y chercher du commentaire, on est resté pour débattre en direct. Et cette donnée est à peu près valable pour toutes les grandes radios d’info… sauf précisément pour France-Info. Cette dernière, on le voit, est prisonnière de son rôle de robinet à dépêches que l’on fréquente beaucoup sans y rester longtemps. Une référence de la « headline », exactement comme l’actu que l’on consomme sur son smartphone.

NRJ chatouille les orteils de RTL

Et pendant ce temps, du côté des musicales, ceux qui s’attendaient à un effondrement global de l’audience en sont pour leurs frais. L’audience cumulée et la PDA de l’ensemble de cette catégorie sont absolument identiques d’une année sur l’autre. Les plus belles progressions d’audience dans cette catégorie, sont à placer à l’actif des plus dynamiques en termes de contenus, d’innovations, et d’originalité de la promesse.

On notera ainsi la très belle performance de NRJ, qui poursuit gaillardement sa « reconquista » en venant dangereusement chatouiller les orteils du leader RTL. La marque à la panthère a en effet presque gagné 500.000 auditeurs en un an (0.9%) tandis que la station de la rue Bayard en perdait un peu plus de 100.000.

Skyrock, deuxième station musicale française avec 8.1 % d’audience cumulée, n’a ni spécialement tiré bénéfice ni préjudice, de la très médiatisée éviction de son créateur. Son audience est identique à l’an dernier.

Troisième musicale, toujours en forme, FUN peut se réjouir d’avoir gagné 200.000 auditeurs sur l’année, grâce à sa politique très offensive en termes promotionnels, notamment sur les réseaux sociaux.

Dans ce contexte, les programmes locaux vivent évidemment une vague « blanche ». C’est la pause, après plusieurs vagues de spectaculaires augmentations d’audience. Les Indés Radio n’enregistrent ainsi qu’une progression de 0.1% sur un an, et au contraire une baisse assez sensible par rapport à la dernière vague (-0.6%). La radio régionale Alouette, qui avait ainsi fait son apparition dans les deux précédents communiqués, vient ainsi de disparaître du sondage national (elle dépassait le point d’audience national en janvier-mars).

Enfin, au chapitre des confirmations, notons la très belle performance de Radio Classique, qui en misant à la fois sur l’info et la musique classique dans le cadre d’une promesse très originale, continue de gagner des auditeurs : plus 200.000 par rapport à l’an dernier.

Jean-Charles Verhaeghe

Twitter: @jcverhaeghe

Archives

Leave a Reply

(obligatoire)

(obligatoire)


Conditions générales de vente

Conditions générales de vente ■ Désignation MYConseils est un organisme de formation professionnelle spécialisé dans les métiers de l’éditorial...

Transformez vos auditeurs en recruteurs !

  « Infobésité » « Information overload » « concurrence de l’attention »… les médias aujourd’hui n’ont jamais eu...

Vos auditeurs savent-ils qu’ils vous écoutent ?

La question peut sembler a priori étrange mais c’est pourtant un fait : il y a les radios que l’on...

La radio va très bien !

Cette vague de rentrée, qui réunit encore près de 43 millions d’auditeurs par jour, reste une très bonne vague...

Quarante trois millions d’auditeurs !

Pour avril-juin 2013*, La radio retrouve de belles couleurs après la morne vague janvier-mars. Elle ne récupère pas les...

La radio est une conversation !

De l’autre côté du micro, on a parfois tendance à l’oublier, mais il y a de vraies personnes qui...

La proximité, c’est un métier !

Comme chaque trimestre, l’intermédiaire Médiamétrie pour la 126.000 radio réserve son lot de surprises, de révélations et de coups...

Radio : la rentrée de tous les records !

Le choc RTL /NRJ pour la suprématie des audiences n’en finit pas de rebondir. Dans un contexte de très...

MYConseils : musclez vos infos de proximité!

  Si votre radio est bien faite, l’info est partout, sans que vous n’en ayez forcément toujours conscience. Sur...

MY Conseils : musclez vos contenus !

Mieux travailler l’information de proximité, miser sur l’information-service: c’est planter des éléments de différenciation de votre radio, immédiatement utiles...